The Making Of Falling Into Infinity

Un article de Dreamologie.

Jump to: navigation, search

The Making Of Falling Into Infinity

Dream Theater



Type : CD de Noël 1997

Support : CD

Nombre : 1

Durée : 75'55

Sortie : édité en 1997

Enregistrement : ----

Producteur(s) : ----

Label : ----

Référence : DTIFC 002

Membres :

Ca y est, le processus est enclenché, et le CD de Noël est désormais réalisé (et financé) en commun par l'ensemble des fan-clubs reconnus par le groupe. Mike Portnoy nous fournit les bandes, et ce sont ensuite les équipes des fan-clubs qui se débrouillent pour concevoir le livret, la jaquette et faire fabriquer l'ensemble. Bien évidemment, Mike souhaite toujours que l'ensemble soit approuvé par lui avant de partir en fabrication.

Pour ce CD de 1997, le père Portnoy a voulu permettre aux fans de pénétrer dans les secrets de la (longue) conception de Falling Into Infinity, en proposant des bribes de travail en studio (basic tracks, pistes d'instruments seuls, choeurs, etc.). Malheureusement, le côté haché de l'ensemble (aucun titre ne figure en entier, hormis une intéressante version démo de " Take Away My Pain (démo) ") rend ce CD difficilement écoutable d'une traite, et son accueil par les fans fut plus que mitigé. Les non-musiciens ont généralement trouvé peu d'intérêt à cette compilation, tandis que ceux qui pratiquent un instrument ont pu mieux comprendre la manière de travailler du groupe. Le tout est bien évidemment entrecoupé de grosses déconnades du groupe, et c'est cette fois Derek Sherinian qui est un peu la tête de turc... De nombreux abonnés ont fait part de leur déception à l'écoute de ce CD. Nous ne pouvons que vous conseiller de le réécouter aujourd'hui, et vous verrez qu'il n'était pas si inintéressant que cela... On y constate notamment (piste 20) que Derek savait aussi jouer avec un son de piano, et reprendre du Elton John !

Ce CD a été pressé à 3400 exemplaires, en Hollande. Le livret est cette fois-ci un 4 pages couleur. Sa durée est de 75'55. Il est épuisé depuis plusieurs années.