Jordan Rudess

Un article de Dreamologie.

(Différences entre les versions)
Jump to: navigation, search
Version du 20 mai 2019 à 09:29
Franz (Discuter | contribs)
(Discographie de Jordan Rudess)
← Différence précédente
Version actuelle
Franz (Discuter | contribs)
(Discographie de Jordan Rudess)
Ligne 89: Ligne 89:
*2018 The Mutual Admiration Society [[Jordan Rudess/Steve Horelick - Intersonic | Intersonic]] *2018 The Mutual Admiration Society [[Jordan Rudess/Steve Horelick - Intersonic | Intersonic]]
*2019 Jordan Rudess [[Jordan Rudess - Wired Madness | Wired Madness]] *2019 Jordan Rudess [[Jordan Rudess - Wired Madness | Wired Madness]]
 +*2019 Dewa Budjana [[Jordan Rudess - Mahandini | Mahandini]]

Version actuelle

Jordan Rudess est né le 4 novembre 1956. Il intègre la prestigieuse Juilliard School of Music à l'âge de 9 ans pour une formation de pianiste classique. A l'âge de 19 ans, il commence rapidement à suivre le développement des synthés dans ses enregistrements et compositions. Aujourd'hui Jordan est un artiste, compositeur, et producteur reconnu.

Elu meilleur espoir après son premier album "Listen" en 1994 par les lecteurs de Keyboard Magazine, Jordan est le dernier membre arrivé chez Dream Theater, prenant la succession de Derek Sherinian.

Jordan a joué avec Steve Morse et Dixie Dregs. Il a enregistré et tourné avec le guitariste Vinnie Moore, écrit des morceaux pour Annie Haslam (Renaissance) et a enregistré des morceaux avec David Bowie (sur Heathen, sorti en 2002). Il a également tourné avec le claviériste Jan Hammer et le légendaire batteur Tony Williams. Il joue également régulièrement avec le gagnant des Grammy Awards Paul Winter.

Jordan a formé un duo avec le batteur des Dregs, Rod Morgenstein. The Rudess Morgenstein Project est un duo de rock progressif puissant où s'affrontent les talents respectifs de Jordan et Rod Morgenstein. Jordan a également enregistré un titre avec Keith Emerson, Rick Wakeman et Patrick Moraz sur une étude de Chopin : "Steinway to Heaven", une production Magna Carta rassemblant divers virtuoses du piano.

Les réalisations récentes de Jordan comprennent Liquid Tension Experiment 1 et 2, une collaboration entre Jordan, John Petrucci, Mike Portnoy et le bassiste Tony Levin de King Crimson et de Peter Gabriel. On peut également citer deux apparitions sur "Encores, Legends and Paradox" avec Simon Phillips, le violiniste Jerry Goodman et le producteur Robert Berry. Enfin, Jordan a sorti deux albums en solo : "Feeding The Wheel", avec une multitude d'invités (Petrucci, Morse, Sheehan, Bozzio...) et "4NYC", qui est un enregistrement uniquement basé sur du piano et des synthétiseurs, en hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001.

Le Jordan Rudess Online Conservatory est un ensemble de connaissances musicales présenté dans un format accessible, des fondamentaux aux exercices avancés.

Agrandir


Matériel

Voir l'article complet sur le Matériel de Jordan Rudess.


Discographie de Jordan Rudess


Il existe d'autres albums sur lesquels Jordan peut être entendu. Il s'agit pour la plupart de compilations de titres de groupes auxquels il a, de près ou de très loin, participé, ou de 'Best Of' d'artistes avec lesquels il a pu jouer...

Image:PCJR.jpg Image:PCBS.jpg Image:PCTB.jpg Image:Steve_Morse_Prime_Cuts_2.jpg

Image:PCRB.jpg Image:Steve_Morse_Prime_Cuts.jpg Image:PrimeCutsLevin.jpg

Vidéographie de Jordan Rudess

Liens