Jordan Rudess - Feeding The Wheel

Un article de Dreamologie.

Jump to: navigation, search

Feeding The Wheel

Jordan Rudess



Type : Side-Project

Support : CD

Nombre : 1

Année de Parution : 23 octobre 2001

Provenance : USA

Référence : Magna Carta MAX-9055-2

Membre(s) du Groupe :

Jordan Rudess, John Petrucci

Producteur : Jordan Rudess


Acheter cet article sur amazon.fr

La rentrée, déjà riche en évènements, a vu la sortie d’un nouvel album de Jordan Rudess : Feeding The Wheel. C’est d’ailleurs ce concept métaphysique cher à Jordan qui en a motivé la sortie et qui accompagne la refonte particulièrement réussie de son site. Pour cet opus, Jordan s’est attribué les services de mercenaires bien connus de nos services (Terry Bozzio, Billy Sheehan, John Petrucci et Steve Morse, entre autres). L’album nous invite àprendre part à un voyage musical d’un peu plus d’une heure, fusionnant toutes les identités musicales appartenant au style hors du commun de Jordan (prog, classique, rock, jazz, indus…). Parmi les 11 titres, on retiendra bien volontiers "Quantum Soup", ("dixie dregsant" par moments) ; "Ucan Icon", témoin d’une recherche sonore assez poussée, ou "Revolving Door", inaugurant un "rap vocoderisé". Autant dire que les parties de claviers sont hallucinantes et complètement injouables, et qu’on se demande vraiment combien de mains possède le maître. Comme tout album intéressant, Feeding The Wheel demande un petit temps d’adaptation et une oreille attentive. Si on peut en effet être dérouté à la première écoute, l’oreille est au fur et à mesure captée par tel ou tel plan si saisissant qu’il en devient un jalon pour les écoutes suivantes. Au bout du compte, on est en mesure d’apprécier un album plein de ce que Jordan sait le mieux faire (presque tout ?) : jouer des patterns assez incompréhensibles sur des sons qui n’appartiennent qu’à lui ; administrer des solos qui laissent pantois ; créer des ambiances qu’on croirait tirées d’un film et qu’il sait modifier pour servir au reste du morceau, finalement complètement déjanté. Seul point faible : une production et un mix vraiment pas à la hauteur… Gageons qu’un jour ce type d’album sera produit par un Devin Townsend ou un Trent Reznor, pour lui rendre justice en lui donnant toute sa puissance.

Pascal Roux, in Your Majesty n°32


Musiciens

  • Steve Morse - Guitare
  • Mark Wood - Violon
  • Billy Sheehan - Basse
  • Terry Bozzio - Batterie
  • Eugene Friesen - Violoncelle
  • John Petrucci - Guitare
  • Jordan Rudess - Guitare, Claviers, Voix

Tracklisting

  1. The Voice (intro)
  2. Quantum Soup
  3. Shifting Sands
  4. Dreaming In Titanium
  5. Ucan Icon
  6. Center Of The Sphere
  7. Crack The Meter
  8. Headspace
  9. Revolving Door
  10. Interstices
  11. Feed The Wheel